— Nous augmentons votre confort
Comfortlift Orona
  • Home
  • Blog
  • Un monte-escalier pour Vivienne : vivre avec de l’arthrite rhumatoïde

Un monte-escalier pour Vivienne : vivre avec de l’arthrite rhumatoïde

lundi 16 juillet 2018

« Nous avons pris conscience que quelque chose ne tournait pas rond à partir du moment où j’ai commencé à souffrir d’inflammations à répétition », explique Vivienne. « Ça a commencé par les mains. Il y a quelques années, je me levais avec les doigts gonflés et douloureux. Mais ça ne s’est pas arrêté là. J’avais de plus en plus de mal à sortir du lit le matin, les articulations douloureuses étaient mon quotidien. Sans compter la fatigue qui s’abattait sur moi toute la journée. Malgré tous les soins prodigués par mon mari et mon médecin traitant, je me sentais de plus en plus prisonnière de ma propre maison. »

L’arthrite rhumatoïde : qu’est-ce que c’est ?

« Le diagnostic est tombé il y a quatre ans : je souffrais d’arthrite rhumatoïde, une maladie qui se caractérise par des inflammations des articulations à long terme. Non traitée, elle entraîne des malformations. Il n’existe pas encore de médicament pour la soigner, mais il est possible de soulager considérablement la douleur.

Les premiers mois qui ont suivi le diagnostic étaient un enfer. Le médicament prescrit n’avait aucun effet et la douleur ne faisait qu’empirer. Mais vous savez ce qui était le plus difficile ? C’est que je ne tiens pas en place : je voulais continuer de faire tout ce que j’avais l’habitude de faire ! Partir en city trip avec mes deux filles, faire mon ménage en toute autonomie, aller boire un verre sans avoir à chercher frénétiquement un tabouret. Mais au lieu de ça, j’ai dû apprendre à vivre avec le fait que je ne pourrais même plus descendre mon propre escalier après une nuit difficile. J’ai pu heureusement compter sur les monte-escaliers Comfortlift. »

Un monte-escalier pour une Vivienne émancipée

« Vivienne aime la vie, mais est prisonnière d’un corps qui n’en veut plus », relate l’un de nos collaborateurs Comfortlift. « Nous avons voulu lui rendre un petit goût de liberté en installant un monte-escalier. Vivre avec de l’arthrite rhumatoïde est une chose… Mais être chaque jour dans l’incapacité de descendre son propre escalier en est une autre ! Un monte-escalier a résolu le problème de Vivienne. »

Comment Vivienne s’en sort-elle aujourd’hui avec son monte-escalier ?

« Je m’en sors vraiment bien. Je ne peux pas dire que j’ai retrouvé ma liberté à tous niveaux, ce ne sera d‘ailleurs jamais le cas. Une maladie comme la mienne vous apprend à retrouver véritablement le goût des petites choses. Une personne normale ne réfléchit même pas à ce que représente le fait de pouvoir monter et descendre un escalier. C’était mon quotidien. Jusqu’il y a peu. Depuis l’installation de mon monte-escalier, je ne dois plus m’en inquiéter. Je sais désormais que je pourrai toujours descendre l’escalier, peu importe la raideur de mes articulations le matin. Un changement mineur pour le monde extérieur, mais tellement important pour moi. Sans Comfortlift, je n’en serais pas là. Je leur suis évidemment très reconnaissante. »

Lisez-plus en monte-escaliers